Historique

1902-1932 La mise en place et les premiers travaux

1902 : Création de L’Association SECOBRA (Société d’Encouragement à la Culture des Orges de Brasserie) à l’initiative de son premier Président Adolphe KREISS. Siège : Paris et sections régionales. Objectif : fourniture d’orges pures et de qualité à la filière Malterie-Brasserie.

1910 : Premiers résultats : une centaine de lignées pures sont isolées puis testées en culture. Les meilleures d’entre-elles sont mises à la disposition des sections régionales et largement cultivées.

1920 : Implantation en Seine et Oise : installation d’un laboratoire et de champs d’essais à Bazemont (près de Maule,78). Les premiers croisements sont réalisés.

1932 : Création des Sociétés Agrées : chargées en particulier de la multiplication régionale des semences des variétés SECOBRA.

1932 – 1972 Un nouvel élan et l’élargissement des activités

1932 : Philippe KREISS devient Président. La priorité est donnée au développement de la sélection créatrice, à la mise en place de nouveaux moyens humains et matériels, à l’amélioration et à la vulgarisation des techniques culturales adaptées à l’orge de brasserie.

1936 : Première installation à Maule (Seine et Oise). De nouveaux laboratoires et une petite station de triage sont construits à Maule. Des essais sont réalisés à proximité, sur la Ferme de Bois-Henry, propriété de Suzanne BENOIST.

1948 : Création d’une filiale semencière SEMSECO pour la multiplication, la production et la vente de semences.

1957 : Création de nouvelles installations à Maule : extension des locaux et des laboratoires, mise en service d’une micromalterie expérimentale…

1963 : François KREISS est élu Président. L’association regroupe alors 58 brasseries et 25 malteries. Le sigle S.E.C.O.BRA. est créé. L’identification variétale se développe et est utilisée comme outil de contrôle des transactions commerciales. Les programmes de sélection variétale en orge de printemps comportent chaque année une dizaine de croisements et un millier de parcelles.

1972 – 2012 L’arrivée des biotechnologies et le développement européen

1972 : Nouvel essor du service R&D et développement des programmes de sélection. En orge de printemps, le nombre de croisements devient supérieur à 200 par an. Un nouveau programme d’orge d’hiver est également lancé avec plus de 250 croisements annuels.

1978 : Création de la filiale SECOBRA SEMENCES qui assure la mise en place de contrats de multiplication avec des agriculteurs sélectionnés.

1980 : Sous la présidence de Peter De VOGEL, SEMSECO prend le nom de SECOBRA RECHERCHES et effectue désomais les travaux de sélection et d’identification variétale.

1986 : Nouveau centre de recherches : inauguration de nouvelles installations modernes à Maule, sur le site de Bois-Henry.

1990 : 1er croisement en blé réalisé à Maule (78-FRANCE).

1992 : Extension européenne : création de nouveaux centres de sélection répartis sur le territoire européen.

2008 : Intégration de l'obtenteur Schweiger (Bavière - Allemagne) au sein des programmes de sélection blés et orges.

2014 : Reprise programme de sélection Lantmannen Landbruck en 2014